Congélation des herbes

Dans mes balades sur la blogosphére, j’ai vu un article sur la conservation des herbes aromatiques. J’ai trouvé l’idée super. Les placer au congélateur dans un sac en plastique n’est pas terrible, elles brunissent. Je ne le faisais plus depuis un moment,  je préférais encore les herbes séchées du commerce.

cube

J’ai lu aussi que les produits surgelés restituent mieux les arômes que les herbes séchées, notamment en ce qui concerne le basilic, l’estragon ou le persil. Aussitôt lu, aussitôt exécuté.

cube-gel--menthe

J’ai donc laver correctement mes feuilles, placer dans mes bacs à glaçons, j’aurais pu les hacher, mais j’y ai pensé après coup…  je les ai laissé 2 nuits au congélateur. John a démoulé les glaçons d’herbes, (il faut parfois la force d’un homme) fourré dans un sac plastique pour congélation et voila, je suis parée en basilic pour l’hiver.

J’achetais quelques cartons d’herbes congelées  maintenant j’ai les miennes.

Infos :

Il est préférable de récolter les herbes avant l’apparition des fleurs, et par temps sec et chaud. Trop tard pour mon origan, il ne reste que des fleurs…

Récoltées humides et couvertes de rosées, elles prennent un goût désagréable de moisi après conservation. Le meilleur moment pour le ramassage est donc la fin de la matinée.