Soupe Parmentière

Antoine PARMENTIER, a été capturé par les Prussiens pendant la guerre de sept ans et a découvert à cette occasion la pomme de terre, principale nourriture fournie aux prisonniers…

Parmentier réussit à obtenir l’appui des autorités pour inciter la population à consommer des pommes de terre.

Il fait notamment usage d’un stratagème resté célèbre : il fait monter une garde (légère) autour d’un champ de pommes de terre, donnant ainsi l’impression aux riverains qu’il s’agit d’une culture rare et chère, destinée au seul usage des nobles. Certains volent des tubercules, les cuisinent et les apprécient.

Le roi Louis XVI le félicite en ces termes : « La France vous remerciera un jour d’avoir inventé le pain des pauvres ».

Leur emploi dans la cuisine populaire se développe alors très rapidement.
(source tout l’univers).

soupe-parmentiere

Préparation : 15′ 

Cuisson : 20′ 

Facilité: ♥

Ingrédients pour 5 personnes

6   pommes de terre  ± 800 gr
1.5 litre d’eau + 1 cube de bouillon
180 gr gruyère de comté râpé
1 bol de crème fraîche liquide (±250 ml)
sel et poivre
A ajouter
1 pointe de muscade
1 gousse d’ail
12 tr de bacon.

Préparation

  • Éplucher les pommes de terre et les râper en copeaux.
  • Dans une casserole, faire bouillir l’eau  salée avec le cube de bouillon.
  • Cuire les copeaux de pommes de terre pendant +- 20 minutes avec l’ail écrasé.
  • Mélanger dans la soupière le gruyère râpe et la crème fraîche liquide.
  • Assaisonner de muscade et de poivre du moulin.
  • Rouler chaque tranche de bacon, et déposer 10 minutes au four.
  • Quand  les pommes de terre sont cuites  verser les sur le mélange de la  soupière.
  • Servir avec les tranches de bacon, et une belle tranche de pain de campagne maison.

Autre variante

  • Faire des petites boulettes de viande que l’on rissole dans la poêle et que l’on ajoute dans l’assiette
  • En lieu et place de l’ail >> une petite échalote
  • L’estragon ciselé se prête bien avec cette soupe.

Régalez vous, elle était excellente, avec ces fils de fromage  et ce pain maison !