Le ravel

La nature pour nous Wallons n’est pas un vain mot. Au départ de cette idée de ravel, quelques bénévoles armés de courage et de quelques pelles, mais bien vite à court de moyens techniques.

La région Wallonne reprend l’idée et les chantiers à son compte, les travaux ‘roulent’ super bien. Asphalte, fléchage, sécurisation du site, etc, tout est fait pour respecter la nature et donner un bien être aux villageois.

Voici le RAVEL (Route Autonome, Vélo), mais cette voie est aussi un lieu privilégié pour les promeneurs à pied, les fauteuils et les cavaliers. Tout un petit monde qui cohabite avec courtoisie et sympathie sur ces anciennes voies
de chemin de fer.

Cette partie du RAVEL que vous voyez en photos ci dessous, fait partie de la traversine, entre Ciney et Huy. Toutes les photos sont prises pendant notre ballade sur le ravel.

meli-melo-ravel

Mon entité est à la frontière de trois provinces,  voyez ci-dessus les panneaux sur quelques mètres, d’un coté la province de Namur dont nous faisons partie,et de l’autre la province de Liège et vers le ‘sud est’ nous verrions les panneaux de la province du Luxembourg.(ardennes). La beauté, le calme au cœur même de la forêt et des champs.
parfums
Des moments privilégiés  en famille ou en solitaire, nous communions avec la nature, ce concept rencontre un franc succès !
campagne
Le dimanche par beau temps, on y rencontre des personnes de tout horizons et de tous âges. Ce n’est pas encore la grande foule.  Le calme est respecté. Des parkings aménagés ou non, permettent de limiter la fatigue pour accéder au ravel. Beaucoup ont équipé leur véhicule d’un porte-vélos. Un bol d’air, une verdure luxuriante, un silence bienfaisant, tout cela à quelques pas de notre maison. c’est vraiment le  »’pied » Les personnes que l’on rencontre sont radieuses, le plaisir de se trouver en pleine nature est vivifiant et rend souriant.
Sur un chemin facile, goudronné mais lissé par des gravillons pour empêcher le glissement des sabots des chevaux, nous avançons dans un paysage de douce beauté. Pas de cote difficile, quelques « faux plat », chacun se promené à son rythme.Où que porte notre regard, la couleur verte est omniprésent, le léger vent dans le feuillage, un silence vert ponctué de quelques cris d’oiseaux, de petits animaux et en bruit de fond le cliquetis de votre machine et votre respiration tranquille et régulière.
blog-parfums
Un parcours qui alterne, foret et prairie qui caractérise la plaine Condruzienne.
blog-parfums-de-campagne-6
Parfois a portée de vue, un village, une ferme, un clocher
camp
Un pont qui enjambe un…
blog-parfums-de-campagne-4

un autre petit pont facilement accessible nous mène vers une chapelle ouverte.

info:
La traversine, voie de chemin de fer aujourd’hui désaffecté, allait de Landen en Brabant flamand jusqu’à Ciney en province de Namur, en traversant la province de Liège dans la Hesbaye, le val de Meuse et le Condroz.

Notre ravel démarre de :

CINEY, “ Capitale du Condroz ”, important centre de communication et écolière avec plusieurs grands établissements scolaires assez réputés dans la région. Se termine à HUY, Ville qui jouit d’un patrimoine d’une grande richesse. Voici les nouveaux vélos des grands, le cadet roulera sur un neuf l’année prochaine car le sien est encore à bonne hauteur, un peu juste mais encore valable.

Il se plaint d’être un peu a la traîne avec ses petites roues ! patience patience. Pour le mien qui date des année 80, il doit être remplacé, mais j’ai très envie d’une petite batterie …. ! Un petit bonjour de notre charmant voisin …